top of page

Thérapie de couple- quelle est votre danse de couple ?

Dernière mise à jour : 2 mai

D'après la méthode Imago, thérapie de couple fondée sur l'Imago, quand nous perdons le lien dans la relation amoureuse, nous pouvons adopter une attitude défensive de Minimiseur ou de Maximiseur, ce qui amène à 3 combinaisons de couple possibles, à 3 danses de couple. Quelle est la vôtre ?


Danse de couple thérapie de couple conseil conjugal

La méthode Imago, une approche de thérapie de couple

La théorie Imago, également connue sous le nom de Thérapie de la Relation Imago, a été développée par le psychologue américain Harville Hendrix et sa femme, Helen LaKelly Hunt, dans les années 1980. Elle se concentre sur les relations amoureuses et conjugales. Le terme "Imago" vient du latin et signifie "image".

Selon cette théorie, chaque individu développe une "image" ou un modèle inconscient de son partenaire idéal, souvent fondé sur les expériences de l'enfance et les relations avec les figures parentales.

Cette thérapie vise à aider les couples à comprendre et à transformer les schémas de communication négatifs qui peuvent se former dans une relation. Elle encourage l'empathie et la compréhension mutuelle en explorant les expériences passées qui ont influencé la façon dont chaque partenaire perçoit et réagit à l'autre.

L'un des concepts clés est le "dialogue Imago", un outil de communication structuré conçu pour favoriser une communication ouverte et non conflictuelle entre les partenaires.


Le comportement défensif Minimiseur ou Tortue

Les personnes ayant un style défensif Minimiseur ont pu ressentir une indisponibilité ou une trop forte présence affective de leurs parents et développer pour y remédier un besoin de s'éloigner et d'intérioriser.

Elles ont tendance à

  • Minimiser les problèmes

  • Eviter le conflit en se retirant émotionnellement ou physiquement pour échapper à la tension

  • Ne pas exprimer totalement leurs émotions et avoir du mal à reconnaître et à comprendre les émotions de leur partenaire.

Telle une tortue, en cas d'insécurité ou de tension, elles se retirent dans leur carapace, en fuyant ou en anesthésiant leur ressenti.


Le comportement défensif Maximiseur ou Tempête de Grêle

Les personnes adoptant ce style de comportement ont également ressenti une indisponibilité affective de leurs parents mais ont développé quant à eux un grand besoin d'attachement ou une peur de l'abandon qu'ils manifestent haut et fort.

Elles ont tendance à

  • Intensifier les émotions pendant les conflits, exprimer leur frustration, leur colère ou leur douleur de manière dramatique

  • Rechercher l'attention par le conflit

  • Adopter une communication verbale intense, parfois agressive et exprimer leur frustration de manière abrupte.

Telle la Tempête de Grêle, ces personnes créent beaucoup de bruit et d'agitation pour sentir le lien ou la connexion. Leur peur de l'abandon peut les rendre extrêmes et colériques.


La danse de couple que je vois le plus en consultation, les Minimiseur/ Maximiseur

Les comportements défensifs sont opposés même si chaque partenaire souffre de la même blessure affective. Les danses se suivent et se ressemblent.

Un conflit va éclater.

Le Minimiseur va se refermer, rentrer dans sa carapace, de peur de perdre le lien.

Le Maximiseur va exprimer ses émotions de manière encore plus intense pour garder le lien.

Ce qui va entraîner un renfermement encore plus fort du Minimiseur pour ne pas souffrir.

Et ainsi de suite... chacun durcit sa position et la danse reprend à chaque conflit.

Si le couple se reconnaît dans cette danse, nous allons définir ensemble les défis de chacun qui sont bien différents.

Le Minimiseur va devoir apprendre à sortir de sa carapace, à exprimer son ressenti, ses besoins et ses limites.

Le Maximiseur va devoir apprendre à tempérer sa tempête de grêle, à ne pas réagir immédiatement, à prendre soin de son sentiment d'abandon (qui lui appartient) et à communiquer en tenant compte des émotions de l'autre.


La danse de couple la plus explosive, les Maximiseur/ Maximiseur

Ces couples font beaucoup de bruit et ont tendance à fatiguer leur entourage.

Les conflits se suivent et ne se ressemblent pas.

Pas d'ennui à craindre dans ces relations dites passionnelles; en revanche, les partenaires risquent de s'abimer et de s'épuiser.

Ces explosions masquent souvent de grandes peurs ou insécurités.

Mon rôle est alors de les sécuriser pour que chacun puisse s'exprimer calmement et jusqu'au bout sur ses ressentis, ses besoins et ses limites.


La danse de couple que je vois le moins en consultation, les Minimiseur/ Minimiseur

Dans ces couples là, on a l'impression, vu de l'extérieur, que tout va toujours bien. Pas de conflit, tout est calme et mesuré.

En fait, dès que les partenaires sont blessés, ils ont du mal à communiquer et préfèrent prendre la fuite ou se soumettre. Pas d'éclat donc mais un risque important que la relation s'éteigne petit à petit.

Ces couples ont du mal à demander l'aide d'un tiers mais quand ils viennent consulter, c'est pour raviver leur relation, y remettre de la vie notamment au niveau de la sexualité.

Mon rôle va être de les inviter à oser sortir de leur carapace pour se connecter émotionnellement puis physiquement.

Ces couples vont devoir s'armer de patience car cela peut prendre du temps mais quand l'étincelle renaît, ils ont appris à maintenir le feu de leur relation pour le reste de leur vie.


Ces trois danses sont bien évidemment assez caricaturales mais quand cela me paraît ajusté, je les propose comme clé de lecture aux couples.

Nous travaillons ensemble sur ce qui leur paraît pertinent pour eux et nous construisons ensemble des défis sur-mesure.

Quand chaque membre du couple a pris conscience de ce qui lui appartenait (comme comportement défensif) et de ce qui appartenait à son partenaire et exprime une volonté de se mettre en mouvement et de relever son défi, la partie n'est pas gagnée mais elle s'annonce sous de très bons augures...


Si vous souhaitez aller plus loin, je vous recommande le livre " (Ré)enchanter son couple grâce à la méthode Imago" de Claude Parisot aux Editions Eyrolles.


Comments


bottom of page