top of page

Thérapie de couple, et si votre partenaire ne veut pas venir ?

Dernière mise à jour : 2 mai

Il arrive fréquemment que la personne qui prend RDV veuille entamer une thérapie de couple, mais que son ou sa partenaire ne soit pas au courant ou ne veuille pas consulter. Travailler seul sur son couple, est-ce possible ?

thérapie de couple seul ou à deux

Oui, il est tout à fait possible de venir parler seul de son couple.

Si l’autre ne souhaite pas faire la démarche, qu'il ne semble pas souffrir de la situation, qu'il ne reconnaisse pas le problème ou ne s'en sente pas responsable.


Le travail sera différent mais fera bouger la personne qui consulte et par conséquence le couple.


On peut symboliser une relation par la photo ci-dessous.

symbole relation thérapie de couple

Chaque index représente un des membres du couple.

Prenons l'exemple de Paul (index de gauche) et Marie (index de droite).

Le couple formé par Paul et Marie est symbolisé par le crayon vert.

En conseil conjugal, on ne va pas faire un travail thérapeutique sur Paul ou sur Marie, on va s'intéresser à la relation entre Paul et Marie et la travailler.

On se concentre donc sur le crayon qui représente tout ce que Paul et Marie ont créé ensemble, les sentiments qui les unit, leurs territoires d'intimité (argent, sexualité, espace, tâches, temps, etc.)


Si Paul ou Marie vient consulter seul, c'est lui ou elle qui pourra évoluer et bouger. Mais en bougeant, il ou elle fera bouger le crayon et donc la personne en face qui devra se réajuster pour que le crayon tienne.


Nous allons travailler sur les mécanismes du couple, les décortiquer, les décrypter pour comprendre comment le couple fonctionne aujourd'hui et comment le faire évoluer.

Nous allons porter des coups de projecteur sur certains pans de l'histoire du couple ou sur des non-dits qui en disent beaucoup. Cela permet de faire un pas de côté et de regarder la problématique avec un autre oeil.

Mieux connaître ses besoins, mieux s'estimer est un facteur de changement pour soi mais par ricochet pour l'autre également.


La seule règle que j'applique est, qu'à partir du moment où nous avons tenu quelques séances avec un seul membre du couple, nous continuerons le travail à deux uniquement. L'autre membre du couple pourra être invité à une session ou deux mais la démarche se poursuivra avec un seul membre du couple.

En effet, l'alliance thérapeutique se sera déjà établie entre un membre du couple et moi-même et je ne serai donc plus en mesure d'accueillir de manière neutre et impartiale l'autre membre du couple.


On peut aussi vivre seul et rencontrer un conseiller conjugal.

Nous sommes des êtres de relation et, que nous vivions en couple ou non, la qualité de ces relations influe directement sur notre qualité de vie.

La vie relationnelle et affective est mouvementée et chaque étape peut mériter d'être accompagnée.

Difficultés relationnelles, hésitation à l'engagement, échecs amoureux répétitifs, divorce, rupture, manque de confiance, équilibre pro/ perso, crise identitaire, sont autant de sujets de consultation.





Commentaires


bottom of page